Moto-clubforézien42.com
Bienvenue sur moto-clubforezien42.com.Merci de vous inscrire pour avoir un accès total au site.Une fois votre inscription terminer faite une présentation de vous s.v.p (OBLIGATOIRE).

Merci de votre compréhension.

Moto-clubforézien42.com


 
AccueilS'enregistrerConnexion
                                                                                                             

      moto-clubforezien42  
       
       Prévoit     









-Allez sur le site internet http://www.motoclubforezien42.com/index.php.

- 16/11/2014 SURPRISE pour les Adhérents ayant participé aux sorties organisées ici

Partagez | 
 

 Effectuer l'entretien de sa moto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony42
Accro du forum
Accro du forum
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 01/10/2011
Age : 31
Localisation * : Noirétable

MessageSujet: Effectuer l'entretien de sa moto   Jeu 3 Nov - 10:46

Effectuer l'entretien de sa moto



Faire une vidange, ce n’est pas faire une révision. Huile moteur et filtre neuf sont importants, mais il ne faut pas oublier les bougies, le filtre à air, les réglages moteur et le remplacement des « consommables » de la partie-cycle. Voici les bases de l’entretien « à faire soi-même », ainsi que les contrôles à effectuer pour savoir quand l’intervention du professionnel est nécessaire.

Les bases de l'entretien. © Bruno Berbessou

Niveau de difficulté : Pas facile

Matériel
• Bougie(s) neuve(s).
• Huile moteur et filtre à huile.
• Jeu de plaquettes de frein neuves si nécessaire.
• Filtre à air neuf si nécessaire (papier encrassé).
• Solvant pour nettoyer filtre à air en mousse.
• Pour synchroniser les carburateurs d’un multicylindre, rampe de dépressiomètres Hein Gericke (115 €).

A ne pas faire

Négliger les entretiens peu fréquents comme la vidange de fourche (sinon problème de tenue de route et talonnage au freinage), le remplacement du liquide de frein (corrosion, grippage, réparations coûteuses) ou celui du liquide de refroidissement (abaissement de la protection antigel, des pouvoirs anticorrosion et lubrifiant).

1- Soignez la chaîne




Une chaîne de transmission secondaire bien lubrifiée dure plus longtemps. En ce qui concerne sa tension, quelques erreurs sont encore très souvent répandues. Certains oublient de la retendre, ne le faisant que lorsque les à-coups de transmission deviennent insupportables. À l’inverse, d’autres ont tendance à trop tendre leur chaîne (il faut laisser 3 cm de débattement libre). Trop tendue, la chaîne « mange des chevaux » et s’use plus vite. Enfin, l’erreur classique est de ne pas tenir compte du « faux rond », pratiquement inévitable quand une chaîne commence à fatiguer. L’usure se répartissant de façon inégale, la chaîne est tendue à certains endroits et détendue à d’autres, ce qui est à repérer en tournant la roue. Le point le plus tendu sert de référence pour régler, sinon la chaîne risque de se retrouver trop tendue et peut vous lâcher.

2 – Vidangez et remplacez le filtre à huile


Le contrôle du niveau d’huile moteur est élémentaire. La consommation d’huile est fonction du type de refroidissement du moteur, de son kilométrage, de l’utilisation qu’on en fait et de la température ambiante. Un coup d’oeil au niveau intervalles réguliers évite de casser son moteur à cause d’une surconsommation d’huile passagère . Vidanger l’huile moteur et remplacer le filtre à huile est nécessaire pour la santé du moteur, y compris pour les moteurs qui consomment de l’huile . Le rajout d’huile neuve n’épure pas la vieille, bien au contraire. Sachez que si vous utilisez votre puissance moteur sans en abuser, utiliser de l’huile 100 % synthèse permet de ne vidanger que tous les 12 000 km au lieu de tous les 6 000 km avec de la semi-synthétique, la pure synthèse étant beaucoup plus résistante.





3 – Surveillez les plaquettes de frein




Il faut surveiller à intervalles réguliers l’épaisseur restante des garnitures des plaquettes de frein, surtout quand elles commencent à être un peu usées. La garniture de frein est un matériau qui s’use, fixé sur un support en ferraille qui ne doit jamais venir au contact du disque. Sinon, le disque se détruit en peu de temps, et un disque coûte beaucoup plus cher qu’une paire de plaquettes. Moins de 1 mm de garniture implique le remplacement des plaquettes. Quand vous remplacez les plaquettes vous-même, n’oubliez pas que sur la grande majorité des étriers, il faut absolument nettoyer les pistons avant de les repousser ; dans le cas contraire, on introduit des saletés qui vont perturber le travail et surtout finir par gripper les freins.






4 – N’oubliez pas la batterie



La majorité des motos actuelles sont équipées de batterie de type sans entretien, mais il reste encore beaucoup de batteries classiques sur les motos en circulation. Une batterie sans entretien porte bien son nom : il n’y a rien à faire, surtout pas l’ouvrir. Elle est reconnaissable par ses parois noires, contrairement à la batterie classique aux parois transparentes. On voit au travers car il faut veiller au niveau maxi/mini du liquide pour le compléter éventuellement à l’aide d’eau. Si on ne le fait pas, les plaques de batterie exposées à l’air deviennent inefficaces et la batterie meurt.





5 – Inspectez les bougies



Le constructeur préconise le kilométrage d’inspection et de remplacement des bougies. À force de travailler, l’écartement entre les électrodes d’une bougie augmente. À l’aide d’un jeu de cales, réglez l’écartement des électrodes selon les préconisations . La couleur des électrodes des bougies vous donne une indication sur la carburation. Une bougie couverte de noir de carbone, avec de la suie qui reste sur les doigts, a une carburation trop riche. Si l’électrode centrale de sa voisine est blanche alors les papillons d’admission dans les pipes sont désynchronisés, que ce soit avec des carburateurs ou des injecteurs. Leur synchronisation est à faire pour le bon rendement et l’économie de consommation. Amenez votre moto chez votre motociste favori ou achetez une rampe de dépressiomètres à cadran pour le faire vous-même . Un excès de jeu est bruyant (cliquetis) et abîme la commande des soupapes. Pas assez ou plus du tout de jeu est grave, car la soupape ne ferme plus correctement. Elle peut passer en fusion sous l’effet chalumeau de la combustion. Faire l’économie du contrôle du jeu peut coûter très cher en fin de compte.




6 – nettoyez ou remplacez le filtre à air


Le rythme d’inspection, de nettoyage et de remplacement du filtre à air est fonction de votre moto mais aussi de l’environnement dans lequel vous roulez. La « pureté » de l’atmosphère n’est pas la même à la campagne que dans un centre urbain industrialisé. Un filtre sale fait augmenter la consommation d’essence et perdre de la puissance. Il y a des filtres en papier ou en mousse lavable. Cette mousse se nettoie dans un bain de solvant, tel pétrole ou white-spirit. Pour un filtre papier, on chasse les impuretés à l’air comprimé ou à l’inverse avec un aspirateur ménager assez puissant. Une fois nettoyé, le papier doit se laisser traverser un peu par la lumière du jour ; sinon, il doit être remplacé.

Source de l'infos: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.balladeloiremoto42.com
 
Effectuer l'entretien de sa moto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien de votre moto ??? Pourquoi ???
» [Do It Yourself] Entretien Courant (Revision) Moto
» L'entretien de sa moto en vidéos
» Réduire le coût d'entretien de sa moto
» Entretien de sa moto à Angers??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moto-clubforézien42.com :: Astuce-
Sauter vers: